nouvelle_version.jpg

Omnimed vous permet désormais d’accéder facilement à des outils de déprescription basés sur les données probantes pour les sédatifs-hypnotiques (benzodiazépines ou hypnotiques en « z »), les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) ou les opioïdes pour la douleur chronique non-cancéreuse.

Les outils suivants sont maintenant accessibles :

  • Un rapport personnalisé, identifiant vos patients âgés de 65 ans et plus prenant des sédatifs-hypnotiques, des IPP ou des opioïdes depuis plus de 12 semaines.
  • Des outils cliniques permettant d’identifier si la déprescription doit être initiée ou non pour votre patient.
  • Des vidéos éducatives présentant des stratégies pour parler de déprescription avec vos patients et minimiser les symptômes de rebond.
  • Des algorithmes de déprescription.
  • Une calculatrice électronique pour le sevrage d’opioïdes.
  • Des brochures éducatives pour les patients pouvant être imprimées ou envoyées électroniquement.


Afin d’assurer que les outils de déprescription sont utiles et pertinents, Omnimed et l’Université de Montréal colligent les données quant à leur utilisation de façon anonymysée.

Ainsi, vous recevrez de l’information personnalisée via le rapport de vos patients, mais seules les données anonymysées quant à l’utilisation des ressources seront colligées et analysées, de façon agrégée. Aucune information quant à la prescription ou la déprescription des médicaments ne sera recueillie.

En cliquant sur le lien ci-dessous et en accédant aux outils, vous consentez à la collecte et l’analyse de données d’utilisation sous forme anonymysée. Pour toute question ou pour obtenir des informations supplémentaires, veuillez communiquer avec justin.turner@criugm.qc.ca.

Vous devez lire le Formulaire d’information et de consentement

Je consens à participer à ce projet de recherche aux conditions qui y sont énoncées.


Fonctionnement

  • Accédez d’abord au rapport permettant d’identifier vos patients qui pourraient être sujets au processus de déprescription
  • Cliquez sur le nom du patient dans le rapport pour accéder à son dossier.
  • Utilisez les outils cliniques de déprescription, accessibles dans le groupe d’outils cliniques Déprescription.
  • Cliquez sur le lien au bas de l’outil afin d’en apprendre davantage sur les lignes directrices cliniques de déprescription.
  • Au besoin, consultez les ressources (vidéo éducative, algorithme de déprescription, brochure patient)
  • Consultez le rapport de façon régulière afin de voir si de nouveaux patients sont sujets à la déprescription.