Boîte sommaire Allergies

Il vous est possible de documenter et de consulter les allergies de vos patients en utilisant la boîte sommaire Allergies du sommaire du dossier patient.

Ajouter une allergie ou une intolérance

  1. Cliquer sur le + de la boîte sommaire Allergies.
  2. Dans le champ Rechercher une terme..., tapez l'allergie ou l'intolérance à documenter.
  3. Sélectionner le choix voulu dans la liste qui s'affiche.
  4. Ajuster les précisions, à savoir s'il s'agit d'une allergie ou d'une intolérance, la date de début et les informations additionnelles.
  5. Cliquer sur Ajouter cette allergie.

Indiquer que le patient n'a pas d'allergie

  1. Cliquer sur le + de la boîte sommaire Allergies.
  2. Cliquer sur l'icône Ajouter la mention « Aucune allergie/intolérance ».
  3. Cliquer sur Ajouter cette allergie.

Consulter les allergies

  1. Cliquer sur le titre de la boîte sommaire Allergies
  2. Les allergies et les intolérances s'affichent dans deux sections séparées. Les informations additionnelles, l'auteur et la date de saisie s'affichent également.

Modifier/supprimer une allergie

  1. Cliquer sur le titre de la boîte sommaire Allergies.
  2. Cliquer sur le titre de l'allergie ou de l'intolérance à modifier.
  3. Cliquer sur la poubelle au bout à droite de l'allergie ou de l'intolérance à supprimer.

ℹ️ Prendre note

  • La liste d'allergies disponible est celle de Vigilance Santé
  • Afin d'optimiser l'efficacité des données granulaires dans Omnimed, il n'existe pas de champ texte libre pour ajouter une allergie qui ne se trouve pas dans la liste. Il faut sélectionner un choix de la liste déroulante absolument. Le but est d'uniformiser les saisies et pour générer des rapports et statistiques sur vos patients.

    💡 Saviez-vous que...

    L’allergie à l’iode n’existe pas. C’est un atome qui est absolument essentiel à la survie de chacune de nos cellules. Sans lui, nous mourrions en quelques jours. C’est notamment par ce mécanisme que les irradiés des bombes nucléaires meurent, car l’atome est ionisé et n’est plus utilisable par l’organisme. Nous sommes en réalité allergique au produit de contraste qui lui, contient de l’iode.